Cela fait un moment que j’observe différentes problématiques liées au management, notamment sur Linkedin. Problèmes dans le recrutement des bons profils, turn-over important, burn-out, écœurement des juniors, ou volonté de quitter son job alors qu’on fait son métier par passion. 😭

Nombreuses sont les réactions quotidiennes sur des expériences négatives, voire désastreuses, et dont les dénominateurs communs sont le Management et la Tech. Cela ne concerne pas que la tech, heureusement (ou pas ?) ! Lire certains témoignages me donne envie d’hurler par moment, je me sent mal pour les victimes de ces faits d’armes peu glorieux. C’est tout ce que je combat avec ITers.

C’est décidé, mon sujet de la semaine sera de parler du Management dans la tech (si vous le voulez bien !) 😱.

« Vous devez être sur leur dos de vos collaborateurs pour ne pas les laisser respirer, comme ça ils(elles) n’auront aucune liberté et seront tout le temps au taquet ! »

C’est la phrase que me sortait toujours mon Boss quand j’étais Manager 🤮. Une phrase que je me refusais d’appliquer, car je ne crois pas en ce genre de management toxique. Comme souvent, je n’en faisais qu’à ma tête 😁, ce qui avait le don d’agacer ma direction. 

Imaginez-vous, j’appliquais un autre type de management et ça fonctionnait ! Moi, qui n’ai jamais fait de hautes études dans le management, je leur prouvais qu’ils avaient tort.

C’est quoi ta recette miracle me direz vous. 

Alors, soyons honnêtes ! Je n’ai aucune recette miracle, et je ne prétends pas détenir la sainte vérité. Je vous présente juste ce que j’ai été amené à appliquer en tant que Manager avec 40 collaborateurs : Empathie, Respect, Leadership, et exemplarité. 

Comme souvent, par logique et par pragmatisme, je me suis servi de mes expériences : les meilleures comme les pires !

J’ai donc commencé à prendre en compte mon vécu dans le milieu sportif, puisque j’ai fait pas mal de sport dans ma vie (oui je sais, ça ne se voit pas 😆 !). 

J’ai baigné dans le football depuis ma tendre enfance, passant de joueur à jeune arbitre fédéral, puis entraineur au niveau régional. Mes équipes ne gagnaient pas toujours, mais mes joueurs étaient heureux ensemble. Jusqu’au jour où nous avons remporté notre 1er championnat 🏆.  

Alors, je vois déjà certains grimacer et dire « Mais c’est quoi le rapport ? ». 🤨

Et bien le rapport Gaston(ne), c’est la gestion de l’humain! Il est plus difficile (à mon sens) de manager des gens qui ne se connaissent pas forcément, sans objectifs financiers, plutôt que l’inverse. Et pour cela, la crise du COVID à mis le doigt sur ces méthodes qui ont déstabiliser bon nombre d’entreprises ou services. Pas parce que les moyens techniques n’était pas là, mais parce que beaucoup ne savaient pas comment manager à distance, sans fliquer leurs collaborateurs toute la journée. 

J’ai même vu des services dans lesquels, le manager imposait que tout le monde soit en visio toute la journée par sécurité. Je ne vous explique pas l’ambiance quand chacun doit demander l’autorisation d’aller au WC.

Vous l’aurez compris, le sport m’a énormément apporté d’un point de vue humain, mais aussi dans les stratégies, ou encore sur le fait d’analyser et comprendre les potentiels chez les gens que je côtoie. 🧐

J’ai donc décidé de mettre ça en pratique au niveau pro ! Savoir mettre les bonnes personnes en équipe ou binôme, se montrer exemplaire dans l’attitude au travail, mais aussi savoir faire preuve d’empathie et de respect, sans toutefois savoir être ferme, mais juste.💪 

Attention à ne pas tomber dans le copinage, ni de mettre trop de barrières. Un(e) Manager se doit d’être très accessible, réactif(ve) et surtout doit savoir admettre qu’il(elle) ne sait pas tout sur tout. 

Trop de copinage vous fera perdre toute votre crédibilité au moment de prendre une décision qui parfois peut s’avérer impopulaire. Mettre trop de distance vous mettra en position de personne hors-sol, perchée dans sa tour d’ivoire, et surtout qui est inaccessible. Trouvez donc le juste équilibre. 🤹

Si vous vous montrez exemplaire, et que vous ne déléguez pas des tâches que vous-même, vous ne feriez pas, et que vous savez faire preuve de flexibilité ainsi que d’empathie, vos collaborateurs vous le rendront au centuple. 

Ils(elles) se battront à vos côtés, pas forcément pour vous (car cela dépend du charisme de chacun), mais à minima pour l’équipe à laquelle vous faites tous partie. 

Un(e) Manager se doit de défendre son équipe et doit savoir dire « Non » quand il(elle) estime que ça mettra ses collaborateurs en grave difficulté. Toutefois, et dans un monde idéal, si chaque Manager dans l’échelle hiérarchique applique cela au quotidien, alors il n’y aura aucune raison de dire « Non« .

À cela, j’ai ensuite ajouté ce que j’ai vécu en tant que subordonné, j’ai ensuite mixé le tout et tadaa🎉 ! Non, ça ne fait pas des Chocapics, mais ça fonctionne ! Finalement, les valeurs qu’on nous enseigne dans le sport sont très transposables dans le monde professionnel. 

Je comprends que vous ne puissiez pas être d’accord avec cette stratégie. In fine, mon choix est fait : je préfère être respecté que craint 😉

Pour synthétiser, souvenez-vous juste de cela : ne faites pas aux autres ce que vous refuseriez qu’on vous fasse (et aimez vous un peu bord.. de me..de !).

“ Seul, il est aisé de se perdre dans l'obscurité. Ensemble, nous devenons un reflet du soleil, tel un arc en ciel aux diverses couleurs, dispersant les ténèbres pour laisser place à la lumière. "

Jerry Dumont

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

ALors, convaincu ?

Rejoignez-nous sur le discord, c'est gratuit !

ITers © 2021 tous droits réservés

Laisser un commentaire